CIME CONDUCTIVE

Un groupe de parents d’enfants handicapés moteurs est à l’origine du projet. A la recherche d’une école à pédagogie conductive en Région bruxelloise pour leurs enfants, ils ont conclu que s’ils en voulaient une, ils devraient la construire eux-mêmes. Ils se sont alors associés à l’école LA CIME aux architectes A229 pour concevoir cette future école.

Le projet consiste en la création d’une nouvelle école secondaire de type 4 qui sera appelée La CIME Conductive. Une école secondaire de type 4 correspond à l’enseignement secondaire ordinaire avec un encadrement différent, une méthodologie adaptée et des outils spécifiques. Il s’agira donc d’élèves à mobilité réduite et ils seront un maximum de 8 par classe. L’école créée doit pouvoir accueillir jusqu’à 50 élèves et 35 professionnels de catégories différentes.

En plus des locaux liés à l’enseignement, au centre de jour et des fonctions administratives, le programme demande l’implantation d’un réfectoire qui puisse servir de salle polyvalente, et dont la commune pourrait faire usage pour des événements ou comme cafétéria pour le parc, en-dehors des heures scolaire.

Le projet est situé sur un site magnifique, à côté du parc historique Wolvendael, dans une rue calme. Plusieurs bâtiments publics et villas privées sont ses voisins directs. Le projet respecte son contexte et perturbe le moins possible les équilibres établis entre le parc et les constructions existantes. La faible hauteur du bâtiment favorisera son intégration et permettra au quartier de conserver au maximum les vues vers le parc.

La situation particulière des élèves à mobilité réduite, et la possibilité offerte par les dimensions du terrain, nous mènent à développer la totalité du programme de plein pied afin de faciliter les circulations et éviter les files d’attente qui seraient créées devant les ascenseurs.

Le choix des matériaux, une structure légère en bois massif (CLT) et un bardage en bois, permet de concrétiser les intentions architecturales et d’intégrer le bâtiment dans son contexte, au bord du Parc du Wolvendael.